Qu’est ce qu’un nom de domaine ?

Vous vous lancez dans la création d’un site web ? Il va donc vous falloir mettre en place de nombreuses choses avant qu’il ne soit opérationnel. L’une des conditions préalables est un nom de domaine. Alors… qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine est l’adresse permanente de votre site web sur internet. C’est ce que les gens tapent dans leur navigateur web pour trouver votre site. Par exemple, refdom.com est le nom de domaine de ce site web, et vous pouvez le voir dans la barre de navigation de cette page.

Lorsque vous achetez votre nom de domaine, l’ enregistrez et l’ utilisez pour votre site web, les utilisateurs se souviendront beaucoup plus facilement de vous. Lorsque les visiteurs saisissent votre nom de domaine dans leur navigateur, leur ordinateur envoie une demande à un ensemble de serveurs appelé “Domain Name System” (DNS). Vous n’avez pas vraiment besoin de savoir ce qui se passe dans les coulisses ici. Tout ce que vous devez savoir, c’est que le DNS répond alors avec l’adresse IP du serveur d’hébergement de votre site web, ce qui permet aux gens d’utiliser votre nom de domaine pour accéder à votre site web.

Pensez-y de cette manière : les gens se souviennent mieux d’un nom sur la liste des contacts téléphoniques que des numéros de téléphone réels. De la même manière, il est plus facile pour les gens de se souvenir des noms de domaine que des adresses IP.

Dans cet article, nous vous expliquerons ce que sont les noms de domaine, comment ils fonctionnent et comment vous pouvez enregistrer votre premier domaine.

 

Quelles sont les différentes parties d’un nom de domaine ?

Un nom de domaine peut avoir un seul mot ou plusieurs mots. Quel que soit le nombre de mots, il y a un point à la fin, suivi d’un suffixe. Ce suffixe après le point est appelé “top-level domain” (TLD). Les mots à gauche du point sont appelés “second-level domain”. Dans refdom.com, refdom est le domaine de deuxième niveau-second-level domain, spécifique à ce seul site web. Le .com est appelé l’extension générique du domaine de premier niveau (TLD).

Le .com n’est pas le seul TLD utilisé. Il existe plus de 200 extensions de noms de domaine, et de nouvelles sont ajoutées en permanence. Une organisation appelée ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) supervise la création et la gestion de ces noms de domaine.

Toutefois, si vous pouvez utiliser d’autres noms, l’utilisation d’un .com est généralement la meilleure solution pour toute entreprise commerciale, car la plupart des gens ajoutent automatiquement cette extension lorsqu’ils essaient de trouver un site web.

 

Quelles sont les extensions de domaines génériques les plus courantes ?

Les extensions indiquent souvent la nature du site web. Quelques exemples :

  • .com pour tout type de site web commercial.
  • .edu pour un site web éducatif.
  • .org pour les organisations à but non lucratif ou autres organisations diverses
  • .gov pour les pages web du gouvernement.

 

Cependant, la plupart des entreprises choisissent le .com, car c’est l’extension la plus utilisée par les entreprises.

Les propriétaires enregistrent souvent des noms de domaine dans plusieurs TLD pour empêcher d’autres personnes d’acheter le même nom de domaine dans d’autres TLD. Cela peut également permettre d’éviter les problèmes de droits d’auteur à un moment ultérieur. Par exemple, Facebook est également propriétaire de facebook.org (et de nombreux autres TLD). Facebook redirige simplement tous les différents TLD vers facebook.com.

En outre, certaines extensions de domaine sont limitées. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser l’extension .edu à moins que vous ne soyez légitimement un établissement d’enseignement. Vous devrez faire une demande et fournir la preuve que vous remplissez les critères.

 

Qu’est-ce qu’un TLD national ?

Outre les TLD génériques dont nous avons parlé plus haut, il existe également des extensions de domaine nationales comme le .fr pour la France, le .lu pour le Luxembourg ou le .de pour l’ Allemagne. Si vous êtes une entreprise basée sur la localisation, il est judicieux de vous enregistrer sous ces domaines, surtout si le domaine .com correspondant est pris. Parfois, c’est l’idéal si vous visez des visiteurs d’un pays particulier.

Parmi les autres domaines nationaux de premier niveau, citons le .ca pour le Canada, le .uk pour le Royaume-Uni, le .hk pour Hong Kong et le .au pour l’Australie. Ils sont basés sur les abréviations standard des pays selon l’Organisation internationale de normalisation.

Ils sont tous appelés ccTLD “country code top-level domain”.

Comme pour les extensions génériques, certains noms de domaine nationaux sont réservés aux personnes qui peuvent prouver qu’elles sont originaires de ce pays, tandis que d’autres extensions nationales sont ouvertes au public.

Certaines extensions nationales sont même devenues populaires en tant que termes plus génériques. Par exemple, l’extension .io est techniquement un TLD national pour le territoire britannique de l’océan Indien. Cependant, elle est devenue beaucoup plus populaire en tant qu’extension pour les sites web techniques et la plupart des gens ne réalisent même pas qu’il s’agit d’une extension spécifique à un pays.

 

Comment et où enregistrer un nom de domaine

Une fois que vous avez trouvé votre domaine, vous devez l’enregistrer auprès d’un bureau d’enregistrement de domaine et vous l’approprier. Un bureau d’enregistrement est une entreprise accréditée par l’ICANN (International Committed of Assigned Names and Numbers) pour vendre des enregistrements de noms de domaine.

Une fois enregistré, vous êtes propriétaire du nom pour la période de validité de l’enregistrement (la valeur par défaut est d’un an, mais vous pouvez acheter plusieurs années à la fois). Vous pouvez en faire à peu près ce que vous voulez : créer un site web, le vendre à une autre personne, l’utiliser pour une adresse électronique personnalisée ou simplement le laisser en veille (appelé “parking”).

Il existe de nombreux bureaux d’enregistrement accrédités et vous devrez en choisir un avec soin. Souvent, les hébergeurs de sites web tels que OVH et Ionos font double emploi avec les bureaux d’enregistrement de domaines. Ils proposent l’enregistrement de noms de domaine comme un service complémentaire gratuit ou payant en plus de leurs services d’hébergement web habituels.

Voici quelques éléments à garder à l’esprit lors du choix d’un bureau d’enregistrement de nom de domaine :

  • Coût du nom de domaine. Les prix varient d’un bureau d’enregistrement à l’autre.
  • Vous souhaitez acheter un nom de domaine auprès de votre hébergeur ?
  • Le bureau d’enregistrement du nom de domaine offre-t-il une assistance de qualité ?
  • Le bureau d’enregistrement offre-t-il des services supplémentaires tels que des rappels par courrier électronique pour le renouvellement ?
  • Le bureau d’enregistrement de nom de domaine vous offre-t-il une confidentialité WHOIS gratuite ? Normalement, n’importe qui peut rechercher le propriétaire d’un nom de domaine, mais le service WHOIS vous permet de cacher vos informations derrière un service proxy.

Vous devez également savoir qu’il existe des revendeurs de noms de domaine qui ouvrent un compte auprès d’un bureau d’enregistrement accrédité. Si vous achetez un nom de domaine auprès de ces revendeurs, vous devrez vous adresser à eux pour renouveler votre enregistrement ou pour tout autre problème de gestion du domaine.

 

Comment choisir un bon nom de domaine

C’est une question difficile qui nécessite une grande créativité. Il est difficile de trouver un bon nom de domaine qui n’a pas déjà été enregistré. Étant donné le nombre de sites web sur l’internet, la plupart des noms que vous trouvez sont probablement déjà pris, en particulier dans l’espace .com.

Néanmoins, il est essentiel de trouver un nom unique qui corresponde à votre marque. Il est important qu’il soit facile à retenir. Vous pouvez choisir votre propre nom pour un blog ou un service personnel. Dans d’autres cas, un nom qui indique l’objectif de votre site web est préférable.

Avant de chercher un nom de domaine, choisissez un mot-clé qui convient à un site web. C’est très bien si vous pouvez trouver un nom de domaine qui inclut ce mot-clé. Vous pouvez également consulter de nombreux outils en ligne ou des générateurs de noms de blog pour trouver un nom de domaine.

Une fois que vous avez décidé d’enregistrer un nom de domaine, vous pouvez penser à l’enregistrer dans plusieurs TLD, pour éviter des problèmes de droits d’auteur désordonnés à l’avenir.

 

En conclusion

Maintenant que vous savez ce qu’est un nom de domaine et comment en choisir un, prenez soin de trouver un nom de domaine approprié. Changer un nom de domaine peut être lourd. De plus, votre site web peut perdre une grande partie de la réputation et de la reconnaissance de la marque que vous avez durement acquises.

Encore plus
d' articles

quis, in tempus velit, ipsum justo libero elit.
Connexion
S'inscrire
Connexion
S'inscrire